Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog artistique de Michel Théron
Le blog artistique de Michel Théron
Menu
Le Départ et le Retour

Le Départ et le Retour

Méditations photographiques
D.R.

O

 

n les voit tous deux dans cette photo. Le premier est suggéré par le fragment de voilier à gauche, par voie de synecdoque, la partie indiquant le tout, puis de métonymie, l’instrument (le bateau) indiquant le résultat (le départ). Et le second par le phare à droite, auquel le retour est toujours logiquement associé, toujours par métonymie. – Mais on peut aussi parler de départ et de retour dans la destinée et la vie intérieure de chacun, sans qu’ils soient associés à l’exemple du voyage marin. Dans ce cas, on a de la photo une lecture métaphorique.

J’espère que le lecteur ne m’en voudra pas de ces références et mots bien savants. Mais ils indiquent les deux voies possibles dans la lecture d’une image, la voie métonymique et la voie métaphorique, ou bien si on veut la voie réaliste et la voie idéaliste. Et il n’est pas inutile de savoir comment cerveau et langage fonctionnent dans la recherche de sens. En outre, si le lecteur privilégie spontanément une voie par rapport à l’autre, il pourra mieux se connaître lui-même : est-il plutôt réaliste ou idéaliste ? Il y a toujours avantage il me semble à être renseigné sur son orientation et ses préférences profondes...

... Pour le départ et le retour réels, il me semble qu’ils sont complémentaires, et qu’il faut, comme Ulysse, faire un beau voyage, et puis revenir dans sa patrie d’origine. Ce sont des phases dans la vie, et chacune a son charme sans doute.

Mais pour la vie intérieure, perspective qui a ma préférence, le départ suggère l’abandon du Lieu d’origine, par exemple pour s’affirmer soi-même dans le grand Théâtre social. Or il me semble que cette course à l’auto-affirmation se paie très cher. Ce qu’on a connu à l’origine y est renié, au bénéfice d’une personnalité d’emprunt. Aussi convient-il, au moins à partir du milieu de la vie, d’opérer un dépouillement volontaire, et de revenir à l’Origine. Cette dernière est le lieu de l’Enfant intérieur, qui nous guide, comme le phare sur la photo. Aimons donc en nous et suivons l’Enfant phare !

 

***

Cette photo et ce texte sont tirés de ma collection d'ouvrages Petites méditations photographiques, 6 tomes parus, disponibles en version papier et en version électronique (e-book). On peut feuilleter le début de chaque tome en cliquant sur : Lire un extrait. On peut acheter chaque volume sur le site de l'éditeur en cliquant sur : Vers la librairie BoD 

Petites méditations photographiques
Théron, Michel
15,00Livre papier
Lire un extrait
Petites méditations photographiques
Théron, Michel
15,00Livre papier
Lire un extrait
Petites méditations photographiques
Théron, Michel
16,00Livre papier
Lire un extrait
Petites méditations photographiques
Théron, Michel
16,00Livre papier
Lire un extrait
Petites méditations photographiques
Théron, Michel
16,00Livre papier
Lire un extrait
Exil
Théron, Michel
15,00Livre papier
Lire un extrait